Vénère

 

intro

Commande pour le charmant blog de Salwa !

Cette fois un peu spéciale puisqu’en plus d’une couverture, je devais réaliser trois petits strips afin d’illustrer les propos de l’article. Vous pouvez le consulter ici.

En attendant voici les illustrations ainsi que des extraits de l’article en question !

#1, Aimer quelque chose simplement parce que c’est à la mode.

bd1

Ici pas de mystère, Pokemon Go c’était LE phénomène de cet été. Entre nouveauté et nostalgie plus ou moins assumée, le jeu mobile s’est imposé auprès des jeunes comme des adultes avec toutes le dérives que cela peut apporter.On peut en effet difficilement oublier ces vidéos complètement hallucinante sur feu Vine et Twitter avec des rassemblements de centaines de personnes pour attraper je ne sais quel Pokémon rare apparu dans un parc municipal. Au détriment mais aussi pour le plus grand bonheur de ses concurrents, l’application a su séduire pendant un temps (on attend le retour en 2017) pour finalement disparaître des esprits.

Aussi ludique soit-il, Pokemon Go a tout de même soulever quelques problèmes -des gros et des moins gros- et Salwa s’en est attaquée à un particulièrement coriace quant il s’agit des « phénomène de mode ».

 

« Si je dois citer quelque chose qui m’énerve, c’est vraiment ce que l’on appelle les « phénomènes de mode ».Quand quelqu’un s’intéresse à quelque chose seulement parce que les autres le font aussi. Mais le pire, c’est quand tu l’aimais bien avant tout le monde et que tu te faisais critiquer. »

De quoi en énerver plus d’un. Pokémon Go n’en est certainement pas la cause -heureusement- mais toujours est-il que ce genre de phénomène éphémère attire forcément les dérives. La leçon ? Évitons l’exagération et apprécions le moment sans rentrer dans la compétition. Le critiques sont souvent utiles, mais certaine mériteraient de rester là où elles sont.

#2, Quand on me cite des gens de la télé-réalité comme on citerait un philosophe.

bd2

Là encore un sujet un peu épineux.

Rien ne nous empêche de citer qui l’on veut (à la limite du politiquement correct cela va de soi). Cependant en matière de citation certaines « règles », ou plutôt « convenances » sont loin d’être proscrites. La citation, c’est tout un Art : savoir où la placer et dans quel contexte… A l’oral ou à l’écrit, c’est le même combat.

« Quand on voit un article parlant de guerre, d’économie, de cause animale…. Il y aura toujours cette personne qui va venir soutenir des arguments qu’elle a entendus à la TV par un guignol et qui sont totalement erronés. »

Oui rien n’empêche de citer Nabilla ou Jeremstar, seulement il vaut mieux vérifier la véracité de l’information au lieu de se jeter dans un argumentaire bancal.

#3, Quand on te met un plan alors que tu es déjà toute prête.

bd3

Rien à commenter ou à ajouter, tout est dans le titre et dans l’article.

« Pourquoi proposer si c’est pour ne pas venir ? »

J’espère que cet article vous a plus ! J’essaierai de poster avec plus de régularité, promis ! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s